Tirelire Chat
Écriture Japonaise

  • En solde
  • €24,99
Taxes incluses.

L'offre est terminée
Badges de confiance

Ornée de sa petite inscription Japonaise qui vous portera chance, cette Tirelire Chat est prête à accueillir vos économies afin de vous créer un bon petit trésor. 


PRODUIT :

  • Matériau : Résine 
  • Dimensions : Petit : 8,5cm x 12,5cm / Moyen : 10,5cm x 15cm / Grand : 11,5cm x 17cm 
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE 

N’est-elle pas très superbe cette [ Tirelire Chat Écriture Japonaise] ? Après tout, qui n’aime pas les chats ? Cet animal gentil et à la fois si solitaire. L’homme a toujours été suivi par cet animal de près ou de loin et ça depuis longtemps . Fidèle compagnon, il veillera un œil protecteur sur vos économies . Et puis quoi de mieux qu’une tirelire chat pour protéger sérieusement vos sous.


Vous avez celle que vous observer qui est superbe et qui peut probablement vous ravir mais si elle ne vous plaît pas n’hésitez pas à aller regarder à ses compagnons . Vous trouverez une ribambelle de chatons tout aussi mignon les uns que les autres. Des minuscules , des énormes , en bois, en céramique, en résine et vous tomberez même nez à nez avec ce fameux chat fétiche  : le Maneki – Neko. Cet aimant saura attirer à vous tout ce dont vous avez besoin : argent , prospérité et joie. De quoi mener une vie paisible et heureuse.

On peut se poser la question pourquoi nous apprécions tant les chats et d’où pourrait venir cette relation si fusionnelle entre les humains et ce félin . La science pourrait-elle nous éclairer sur ce mystère .

Déjà pourquoi ces félins ne sont jamais devenus les meilleurs amis des humains  ? Des études ont démontré que par rapport aux canidés , les félins apprivoisés ne sont que très peu apprivoisés .  Selon les dires , ils seraient plus passifs et émotionnellement indisponibles. Au premier regard , les gens qui choisissent des chiens semblent moins sensibles. Alors pourquoi les gens qui aiment les chats paraissent -ils si sensibles ? Surement parce qu'ils le sont. Des recherches montrent bien que les personnes qui aiment les félins ont tendance à être davantage nerveux et à être de meilleure humeur que les personnes de l’équipe pro-canine. Des études récentes suggèrent aussi que les propriétaires d'animaux de compagnie ayant des traits plus névrotiques sont également enclins à émouvoir plus d'angoisse face aux sentiments de leur animal à leur égard. Que ce soit consciemment ou pas , les médias et la société paraissent aimer y frotter cette insécurité.

Pourtant, beaucoup sont ceux qui, dans le camp des pro- chats, approuvent que le lien qu'ils ressentent avec leurs chats est plus puissant à celui que les personnes ayant des canidés ressentent avec leurs compagnons .

Ça semble assez amer, [surement | peut-être}. Mais sur ce point, au moins, les personnes qui aiment les chats ne sont pas aussi bizarres que le stéréotype le prétend. Leur animal domestique préféré a largement résisté à l'ingérence des hommes qui a en quelque sorte créé les chihuahuas des gènes des loups, ce qui signifie que les félins ne sont simplement pas programmés pour se faire aimer par les   personnes comme les canidés le sont. Et cela peut expliquer pourquoi les humains et les [félins | chats} semblent avoir un lien très profond avec leurs animaux de compagnie.

Comment les chats se sont faits domestiqués ? Par rapport aux canidés , les chats domestiques ont encore beaucoup de points communs génétiques avec leurs ancêtres sauvages. Ce que la nouvelle carte du génome du chat a mis au clair . Cependant, ce sont les différences entre les chatons et les chats sauvages qui démontent davantage sur l'histoire des relations entre les humains et ce félin .

Les énormes divergences concernent l’ADN qui influencent leur comportement de recherche d’attention . Il y a très longtemps , lorsque l'agriculture céréalière a débuté à se répandre dans le Croissant fertile, les chercheurs en déduisent que les félins sauvages ont commencé à rencontrer davantage les humains. Car ils chassaient les populations de souris qui infestaient les greniers à grains pendant les mousson . Les agriculteurs ont  probablement réagi en donnant aux chats qui restaient de la nourriture. La descendance de ceux dont les gènes leur permettaient de tolérer la présence des humains sont les ancêtres des chats domestiques d’aujourd‘hui .

L’apprivoisement désigne la modification de l’ADN d'un animal par le biais d'une reproduction sélective visant à améliorer le comportement qui plaisent à l’Homme.

Comparé à presque tous les autres animaux apprivoisés , les chats conservent un contrôle remarquable sur leur train de vie. La plupart vont où ils veulent et quand ils veulent et, surtout, choisissent leurs congénères . Contrairement aux chiens.

C'est pour cela qu’une grande partie des chats domestiques d'aujourd'hui conservent toujours les gènes des félins sauvages.