Tirelire Chat
Porte Bonheur

  • En solde
  • €82,99
  • Prix régulier €82,99
Taxes incluses.


Cette magnifique Tirelire en forme de Chat fera office de Porte-Bonheur dans votre foyer. Ce maneki neko aux oreilles roses saura attirer à vous le bonheur, la santé et la richesse. Cette superbe pièce arborant de beaux grelots et sur laquelle figurent des fleurs de cerisier peints et en 3D deviendra l'objet le plus exceptionnel de votre maison.

PRODUIT :

  • Coussin rouge fourni. Motif : fleurs de cerisiers.
  • Matériau : Céramique
  • Dimensions : Moyenne :17cm x 13cm x 18cm / Grande : 23cm x 20cm x 24cm
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

N’est-elle pas très charmante cette [ Tirelire Chat Porte Bonheur] ? Et puis , qui n’aime pas les chats ? Cet animal gentil et à la fois tellement solitaire. Les humains ont souvent été accompagné par un chat de près ou de loin et cela depuis des siècles. Fidèle compagnon, il veillera un œil vigilant sur vos économies . Alors quoi de mieux qu’une tirelire chat pour surveiller précieusement vos sous.


Vous avez celle que vous observer qui est jolie et qui pourrait sans doute vous ravir mais si elle ne vous plaît pas n’hésitez pas à aller regarder à ses compagnons . Vous découvrirez tout un tas de chats tout aussi beau les uns que les autres. Des petits, des grands, en bois, en céramique, en résine et vous verrez même avec ce célèbre chat porte bonheur : le Maneki – Neko. Ce chat saura amener à vous tout ce dont vous avez besoin : argent , prospérité et joie. De quoi mener une vie tranquille et joyeuse .

On peut se poser la question pourquoi nous apprécions tant les chats et d’où pourrait venir cette relation si intense entre l’homme et cet animal. La science pourrait-elle nous éclairer sur ce phénomène.

Tout d’abord pourquoi ces félins ne sont jamais devenus les meilleurs compagnons des humains  ? Des recherches ont démontré que par rapport aux chiens, les chats domestiques ne sont que très peu domestiqués.   Apparemment, ils seraient plus passifs et émotionnellement pas disponibles . À première vue, les personnes qui choisissent des chiens paraissent moins sensibles. Donc pourquoi les gens qui aiment les félins semblent-ils si sensibles ? Peut-être parce qu'ils le sont. Des études démontrent bien que les gens qui aiment les félins ont tendance à être plus nerveux et à être de meilleure humeur que les personnes de l'équipage pro-canine. Des recherches récentes montrent aussi que les propriétaires d'animaux de compagnie ayant des traits davantage névrotiques sont surement enclins à émouvoir plus d' anxiété devant les sentiments de leur animal à leur égard. Que ce soit consciemment ou non, la télé et la société semblent apprécier y frotter cette insécurité.

Pourtant, beaucoup sont ceux qui, dans le camp des pro-félins , affirment que le lien qu'ils ressentent avec leurs chats est supérieur à celui que les personnes qui ont des chiens ressentent avec leurs animaux.

Ça semble suspicieux , [surement | peut-être}. Mais hélas , au moins, les gens qui apprécient les chats ne sont pas aussi bizarres que le stéréotype le prétend. Leur animal de compagnie préféré a largement résisté à l'ingérence des hommes qui a en quelque sorte extrait les whippets de l’ADN des loups, ce qui signifie que les chats ne sont simplement pas créés pour plaire aux   personnes comme les chiens le sont. Et cela peut expliquer pourquoi les hommes et les [félins | chats} semblent avoir un lien très puissant avec leurs animaux domestiques .

Comment les chats se sont faits domestiqués ? Par rapport aux canidés , les chats apprivoisé ont davantage de points communs génétiques avec leurs cousins sauvages. Ce que la nouvelle cartographie du génome du chat a mis au clair . Cependant, ce sont les différences entre les chatons et les chats sauvages qui démontent beaucoup sur l'histoire des relations entre l'homme et le chat.

Les grandes divergences concernent l’ADN qui jouent un rôle leur comportement de recherche de récompense. Il y a environ 9 000 ans, lorsque l'agriculture céréalière a commencé à se propager dans le continent , les scientifiques en déduisent que les chats sauvages ont commencé à rencontrer davantage les humains. Car ils traquaient les populations de rongeurs qui envahissaient les greniers à grains pendant les mousson . Les agriculteurs ont  probablement réagi en donnant aux félins qui restaient de la nourriture. La descendance de ceux dont le génome leur permettaient de d’apprécier la présence de l'homme sont les ancêtres des chats domestiques d’aujourd‘hui .

La domestication signifie la modification de l’ADN d'un animal par le biais d'une reproduction sélective permettant d’ améliorer le comportement qu’apprécient à l’Homme.

Comparé à presque tous les autres animaux apprivoisés , les félins conservent un contrôle indéniable sur leur propre vie. La plupart vont où ils veulent et quand ils le souhaitent et, surtout, choisissent leurs congénères . Contrairement aux canidés .

C'est la raison pour laquelle qu’une grande partie des félins domestiques de notre époque conservent encore l’ADN des chats sauvages.